Pages Navigation Menu

Comment une maman arrondit ses fins de mois en BLOGUANT !!

Un vent de cendres – Sandrine COLLETTE

 

Livre à lire

 

Encore un superbe roman découvert grâce aux choix judicieux de ma bibliothécaire !

Un vent de cendres, un roman qui fait froid dans le dos … et ça fait du bien !!

 
 

L’histoire…

 

Tout commence par un accident de voiture…. Depuis, Octave  et Andreas vivent reclus dans leur domaine viticole jusqu’au jour où Malo et sa soeur Camille arrivent avec un groupe d’amis pour leurs premières vendanges. Octave est fasciné par la jeune Camille. Elle-même oscille entre attirance et répulsion pour cet homme au visage balafré.

Au 3eme jour des vendanges, Malo disparaît…

 
 

L’auteur : Sandrine COLLETTE

 

Sandrine COLLETTE n’écrit pas une seule ligne de roman avant ses 40 ans… Docteur en sciences politiques, professeur d’université, elle élève aujourd’hui des chevaux dans le Morvan… et prend la plume ! Envie lumineuse, qui se traduit par un premier roman, Noeuds d’acier. Salué  par la critique, Noeuds d’acier est récompensé en 2013 du grand prix de littérature policière. Sandrine COLLETTE enchaîne avec la publication cette année de Un vent de Cendres : un roman noir qui n’en rappelle aucun autre.

 
 

Un vent de Cendres : un roman noir, sorte de Belle et la Bête moderne

 

Je découvrais Un Vent de Cendres au rayon des nouveautés de ma petite bibliothèque préférée… La couverture – comme souvent – me tapait dans l’oeil tandis que la collection Sueurs Froides me convainquait d’en lire la quatrième de couverture… Emballée par bref résumé, j’empruntais ni une ni deux le livre.

Arrivée à la maison, je commençais à lire les premières pages : dans un prologue à l’intensité hors norme, l’auteure donne le ton… et me fait penser à son roman tout le reste de la journée ! Je n’avais qu’une hâte : lire la suite !

L’angoisse monte peu à peu, la disparition de Malo, frère de l’héroïne, nous plonge encore un peu plus dans le doute : que va-t-il se passer dans la suite de ce roman aux allures de conte noir ?

Le lecteur le sent, il le sait au plus profond de lui mais le génie de Sandrine COLLETTE est de nous tenir en haleine jusqu’aux toutes dernières pages : le dénouement est la hauteur de toutes les pages qui le précède. Je me suis alors dit « non !!! »  » non, pas la fin ! » Encore ! » et le livre de m’obséder encore pendant plusieurs jours… Redoutable, époustouflant, je n’ai qu’une envie : lire d’autres romans de Sandrine COLLETTE !

Un Vent de Cendres est donc la bonne surprise de ce milieu d’année : hâtez-vous de le lire !!

 
 

Quelques extraits…

 

D’habitude, Andres s’assied sur le balcon et s’imprègne de ces bruits d’été, les yeux fermés, les lèvres murmurant quelques mots ou les fragments d’une vieille chanson. Il y a des années, Laure a regardé la nuit d’ici, elle aussi. Elle aimait le parfum des framboises écrasées et le roucoulement des tourterelles le matin. Mais tout cela lui semble si loin.

Un instant Octave reste désarçonné. Il crève d’envie d’y croire et ça bascule dans sa tête. Il lui en veut de l’attirer dans cette embuscade forcément ; en même temps il calcule le risque pour lui. Minime. Être avec elle, encore un peu. Il se sait déjà perdu.

 
 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *