Pages Navigation Menu

Comment une maman arrondit ses fins de mois en BLOGUANT !!

Si c’est un Homme – Audiolib – Primo LEVI

 

Si c'est un Homme

 

Il y a maintenant plusieurs mois, j’avais déjà testé l’écoute d’un livre, avec 14 de Jean Echenoz.

C’est aujourd’hui un best seller que je vous fais découvrir : Si c’est un Homme, de Primo LEVI.

 
 

Le résumé du livre…

 

Récit autobiographique, Si c’est un Homme est le témoignage de Primo LEVI, chimiste italien déporté à Auschwitz alors qu’il vient de s’engager dans la Résistance. L’auteur l’explique dès sa préface : son récit ne sera pas linéaire, mais témoignera de la vie des déportés dans les camps. De l’incrédulité des débuts à la lutte pour la survie de chacun, le lecteur est immergé dans la vie d’Auschwitz.

 
 

A propos de l’auteur

 

Primo LEVI naît en 1919 dans une famille juive italienne.

Excellent élève, il poursuit des études de chimie, malgré un environnement de plus en plus hostile aux Juifs  : c’est l’Italie fasciste de Mussolini. Bien que de santé fragile, il s’adonne régulièrement à la randonnée en montagne.

Il rejoint fin 1943 un groupe de résistants inexpérimentés, en lutte contre l’Etat fasciste. Son groupe est arrêté, Primo LEVI juge alors bon de déclarer son origine juive italienne : il est emmené dans un camp près de Modène et ne comprend pas cette situation, emprunt de naïveté comme il l’est alors.

Quelques mois plus tard, il est déporté à Auschwitz. C’est son vécu dans ce camp qu’il relate dans son récit Si c’est un Homme.

A sa sortie du camp et son retour à une vie « normale », il rencontre sa future femme, qui l’aidera à mettre en récit son vécu concentrationnaire.

Publié en 1947, Si c’est un Homme n’est tiré qu’à 2500 exemplaires et ne connaîtra le succès qu’en 1963. Il est considéré comme l’un des chefs d’oeuvre du XXe siècle.

Primo LEVI est lui-même l’une des figures les plus importantes de la lutte antifasciste. Sa mort suite à une chute dans un escalier est elle-même l’objet de controverses : certains y voient un suicide, d’autres un simple accident. Le fait qu’il soit mort volontairement ou par accident constitue un commentaire final sur la validité de son propre message, lucide, positif et humaniste.  (Wikipedia)

 
 

Mon avis sur Si c’est un Homme ?

 

Une fois n’est pas coutume, je ne vous donnerai pas mon opinion sur cette oeuvre… Pourquoi ? Il s’agit – pour moi – d’un documentaire sur la vie dans les camps de concentration. Très précis dans ses descriptions, Primo LEVI m’a fait découvrir des facettes insoupçonnées de la vie à Auschwitz. Pourtant, j’allais à reculons vers ce nouveau récit de l’Holocauste, j’ai même honte d’avoir pensé « Encore un… » C’est finalement effarant de constater que malgré tout ce que l’on ait pu en lire ou en voir, on apprend toujours de nouvelles choses sur les horreurs des camps. (Cf Kinderzimmer dont j’ai également fait la chronique)

Le très gros intérêt du livre lu Audiolib Si c’est un Homme, c’est justement le ton très monocorde employé par le lecteur, Raphaël ENTHOVEN. Cela reforce d’autant plus l’aspect documentaire de cet ouvrage.

Par rapport à ma toute première expérience d’écoute d’un livre, mon opinion est toutefois toujours la même : ce n’est pas pour moi !

J’ai encore une fois eu beaucoup de mal à me concentrer sur le texte, là où j’aurais aimé tout entendre et tout comprendre : en faisant la cuisine, le repassage, en voiture, il faut croire que je ne suis pas capable de faire 2 choses à la fois quand il s’agit d’écouter un livre.

Je reconnais par contre que cet audiolib pourra être utilisé de manière très profitable à l’école, pour appuyer les propos de professeurs d’histoire, même de philosophie.

Merci à Chloë JEANNIN pour la découverte de ce livre !

 
 

Et vous, avez vous lu Si c’est un Homme ? Avez-vous déjà testé les livres lus ?

 
 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *