Pages Navigation Menu

Equilibrer sa vie en travaillant depuis chez soi

Rencontre de Véronique, mompreneur et consultante en lactation

 

maman au foyer

 

Voilà quelque temps que je ne vous avais pas proposé de partir à la rencontre d’une mompreneur… Découvrons aujourd’hui qui est Véronique Darmangeat et comment elle a réussi à s’imposer dans un métier encore peu connu en France : le conseil en allaitement et en lactation.

 

Linette – Bonjour Véronique, pour que les lecteurs comprennent qui tu es, peux-tu te présenter ?

Véronique – Bonjour, je m’appelle Véronique Darmangeat, j’ai 36 ans, je suis mariée et j’ai deux ados.

Mon plat préféré : la semoule de blé dur. En fait c’est un plat salé ou sucré qui me rappelle des souvenirs d’enfance et que j’aime manger quand je suis fatiguée et que je ne veux pas m’embêter à préparer un repas. J’adore lire des polars historiques (pas vraiment étonnant après avoir fait des études d’histoire) et regarder Dr House : une rigueur et une causticité qui me détend.

 

Linette – Quel a été l’élément déclencheur qui t’a conduite à franchir le pas de l’entrepreunariat ? Peux-tu nous présenter ton/tes activités ?

Véronique – J’ai toujours été entrepreneure, je n’ai jamais été salariée (ou si peu). J’aime par-dessus tout être entièrement responsable de tout ce que je fais : mes victoires comme mes échecs. Je me suis installée comme consultante en lactation en libéral en 2005 alors que ce métier exercé de cette façon n’existait pas en France. Mais j’étais sûre que la demande existait et je savais que c’était ce que je voulais faire et que c’était possible (contre tout ce que l’on me répétait).

J’ai créé Lactissima avec une collègue en 2007. Notre but était de proposer aux entreprises de soutenir leurs salariées revenant de congé maternité et souhaitant poursuivre leur allaitement. Aujourd’hui je suis seule à la tête de ce cabinet conseil. Dans la foulée nous avions lancé le blog A tire d’Ailes (http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes) pour montrer aux entreprises que les femmes sont demandeuses de soutien à ce moment de la reprise du travail. Le succès du blog est allé beaucoup plus vite que ce que j’avais prévu.

Par ailleurs je fais également de la formation pour les professionnels de santé et les consultants en lactation, je donne des conférences et j’écris des livres : un guide pratique pour les femmes qui allaitent et reprennent le travail, Allaiter et reprendre  le travail paru chez Chronique Sociale et un guide complet de l’allaitement de la grossesse au sevrage à paraître le 15 avril 2013 chez Leduc.s éditions.

 

Linette – Une fois n’est pas coutume, parlons de l’actualité et du congé parental qui sera peut-être bientôt réduit de 3 à un an. Beaucoup pensent que cela sera un problème pour les femmes qui allaitent. Quel est ton point de vue à ce sujet ?

Véronique – Du point de vue de l’allaitement je ne pense pas que ce soit un vrai problème car lorsque l’on allaite un enfant de plus d’un an, il mange bien d’autres choses par ailleurs et peut tout à fait téter quand sa mère est là. Donc je ne pense pas que cela pose problème.

 

Linette –  Revenons à l’entrepreunariat : comment fais-tu pour jongler entre tous tes emplois du temps, de maman et de consultante ?

Véronique – Comme toutes les femmes qui travaillent ! Je suis très organisée et en même temps très souple car mon emploi du temps varie en permanence. J’aime pouvoir me rendre disponible pour mes enfants quand c’est nécessaire sans me poser de question d’horaire ou de patron à prévenir.

Par contre je travaille beaucoup et mes enfants savent que je travaille de 7h30 à 19h30 en moyenne, en partie à la maison et en partie en consultations, RDV, conférence ou formations.

 

Linette –  Quel conseil donner à une maman qui a envie de créer son entreprise?

Véronique – Ne pas oublier que créer son entreprise prend beaucoup de temps et ne pas croire que l’on va pouvoir passer beaucoup plus de temps avec ses enfants car c’est faux. Le temps que l’on passe avec eux est choisi et c’est un vrai bénéfice mais on passe en général beaucoup plus de temps à travailler qu’en étant salariée. Il faut donc le prévoir.

 

Linette –  Etre une femme, cela t’a-t-il handicapée ou au contraire aidée?

Véronique – Je ne me suis jamais posé cette question. Je suis une femme et je crée ma vie en tant que femme. Si je veux quelque-chose, je travaille jusqu’à l’obtenir et je ne pense pas qu’être une femme ou un homme change quelque-chose à cela. Je me sens bien en tant que femme et je n’ai jamais imaginé ce que serait ma vie en tant qu’homme, c’est juste impossible…

 

Linette –   Je crois savoir que tu fais partie d’une association de Mompreneurs ? Qu’est- que cela t’a apporté ?

Véronique – Essentiellement du partage avec d’autres entrepreneurs dans des domaines très différents du mien. Cela m’a permis d’apprendre de nouvelles façons de faire et de m’inspirer d’autres femmes. Cela m’a permis de relever la tête de ma propre activité régulièrement et de voir les choses différemment. Au-delà de cet aspect pratique, je m’y suis fait des amies et c’est quelque-chose de précieux pour moi.

 

Linette –   As-tu une actualité ou des projets à venir ?

Véronique – La sortie de mon prochain livre, L’allaitement malin, pour le 15 avril prochain ! C’est déjà un gros projet. Mais j’ai toujours des projets en cours : je fais de la recherche et j’imagine toujours ce que je vais pouvoir faire de mieux. J’ai donc un nouveau gros projet en cours, top secret pour le moment ;-).

 

Linette –   Un mot pour conclure ?

Véronique – L’entrepreunariat est un vrai choix pour moi car je suis foncièrement indépendante et je n’imagine pas pouvoir travailler autrement. Cependant, je ne pense pas que cela convienne à tout le monde : il ne faut pas être stressée par ses finances, surtout au début, il faut accepter de prendre des risques et de travailler beaucoup avec peu de vacances. Si vous aimez vous prendre en main, foncez mais si vous êtes d’un naturel anxieux, ce n’est peut-être pas la meilleure des solutions pour vous.

 

Merci beaucoup Véronique pour cet échange très enrichissant et qui montre encore une fois que l’on peut être maman et monter son entreprise ! Etre une mompreneur, c’est une question de volonté et d’organisation…

 

A bientôt sur Lire en Nuisette !

 
 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.