Pages Navigation Menu

Comment une maman arrondit ses fins de mois en BLOGUANT !!

Un monde formidable – Inio Asano

 

livre à lire

 

Iluze m’a fait découvrir Inio Asano lors de notre échange (que vous retrouvez ici).

J’ai eu envie d’en savoir plus à travers son premier manga, dont je vous livre la chronique du premier volume.
 
 

Le résumé :

 

Un Monde formidable est un manga en deux volumes, composé  d’une série de nouvelles mettant en scène de jeunes japonais, étudiants dans la plupart des cas.

Ces nouvelles sont appelées « programmes » par l’auteur et sont au nombre de 9. Elles comportent toutes des titres énigmatiques : Comme un dératé, Un quartier tout en pente, Monsieur l’Ours de la Forêt, Wandervogel, Etoile blanche, Etoile Noire, Sunday People, Mini Grammer, Sans nom, Sirop.

Dans chacune sont mis en scène des personnages décalés, marginaux, qui ne veulent pas suivre les règles de la société. Leur destin est marqué par l’échec, les marginalisant ainsi encore plus.

Il y a ainsi la jeune fille timide rabrouée par ses camarades d’école mais qui devient une super héroïne après avoir dévalé les pentes de son quartier « tout en pente », il y a aussi cet homme qui fuit ses créanciers après avoir braqué une banque ou encore cet autre qui se décide à suivre ses envies après le suicide d’un énigmatique jeune homme surnommé Sirop (parce qu’il veut toujours avoir sa dose de « sirop pour la toux »)…

 
 

A propos de l’auteur :

 

Inio Asano est un jeune mangaka né en 1980. Assistant dans ses plus jeunes années de Shin Takahashi (mangaka mondialement connu pour Larme Ultime), il publie son premier manga à seulement 20 ans et remporte dès l’année suivante le premier prix GX des jeunes auteurs décerné par le magazine Sunday GX pour une nouvelle intitulée Uchū kara konnichiwa (« Bonjour de l’espace »).

Pour ce même magazine il écrit dès juin 2002 d’autres histoires courtes qui seront regroupées sous le titre Un Monde formidable, objet de cette chronique.

Quelques années plus tard, il publie Solanin, qui sera adapté au cinéma en 2010.

 
 

Mon point de vue :

 

Je n’ai pas l’habitude de lire des mangas et j’ai toujours beaucoup de mal avec ce genre littéraire.

Un Monde formidable n’a pas échappé à la règle : certes, Inio Asano dresse un portrait de la société japonaise et de notre monde en général qui se veut vrai. Il met en lumière des personnes marquées par un destin qui aurait pu être le nôtre. Ces histoires sont banales et touchantes à la fois.

Pourtant, je reste chaque fois sur ma faim : j’aime aller loin avec des personnages, les suivre dans leur vie, leurs émois, leurs chagrins, leurs aventures, la banalité de leur quotidien. Or, Un Monde Formidable ne nous donne pas l’occasion de creuser les personnages, chaque nouvelle étant très brève. Certes, je comprends ce que l’auteur a voulu faire avec ce manga, nous présentant différentes facettes de l’être humain, des styles de vie différents mais tous marqués par de réels souffrances, qui se croisent et se recroisent au gré des nouvelles. Toutefois, je ne sais pas vraiment quoi en retenir et je n’ai pas plus envie que cela d’en lire la suite…

A lire donc si vous êtes fan de mangas et ne connaissez pas Inio Asano, un jeune mangaka talentueux si l’on en croit les connaisseurs.

Si vous voulez en savoir plus, passez par là !

 
 

Extraits :

 

Lorsque tu réalises ton rêve, tu te rends compte que ça ne vaut pas mieux que la réalité…

Si l’on peut faire semblant de suivre le rail fixé par cette société, alors, on peut vivre tranquillement.

 
 

 

2 Comments

  1. Je me disais bien que le nom de l’auteur me disait quelque-chose… j’ai lu les 2 volumes de « Solanin » et j’avais bien aimé, même si c’est vrai que les mangas, ce n’est tout de même pas les BD que je préfère.
    Peut-être est-ce tout simplement la différence de culture qui fait barrière.

    • je pense que c’est une question de culture, c’est clair. Peut-être les « jeunes » y sont-ils plus sensibles, abreuvés de dessins animés japonais comme ils sont !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *