Pages Navigation Menu

Comment une maman arrondit ses fins de mois en BLOGUANT !!

Les mille et une gaffes de l’ange gardien Ariel Auvinen – Arto PAASILINNA

 
ariel auvinen
 

Il y a déjà plusieurs mois, j’avais ri en découvrant PAASILINNA et son roman « Petits suicides entre amis« . Malgré tout déçue par un roman un peu trop long et prévisible, j’avais promis de lire un autre de ses écrits.

Je décidais donc de poursuivre ma découverte de cet auteur finnois avec ce roman recommandé par ma bibliothécaire préférée : Les Mille et Une Gaffes de l’Ange Gardien Ariel Auvinen.

 
 

Résumé des Mille et Une Gaffes de l’Ange Gardien Ariel Auvinen

 

Après une vie longue de 80 ans emplie de maladresses et déboires, Ariel Auvinen, ancien professeur de religion, est intégrée à la nouvelle promotion d’anges gardiens chargés de veiller sur les mortels.

C’est la vie d’un homme respectable, intelligent et bon qu’Ariel se voit confier : celle de Aaro Korhonen… En quelques mois, sa vie va devenir tumultueuse et emplie des péripéties les plus improbables, tout cela à cause d’un Ange gardien plein de bonne volonté mais aussi maladroit au Ciel qu’il l’a été dans sa vie d’humain…

 
 

A propos d’Arto Paasilinna

 

Le moins que l’on puisse dire de cet auteur, c’est que le début de sa vie est au moins aussi original que le titre de ses romans. Né en 1942 à bord d’un camion en plein conflit russo-finlandais, sa famille est chassée jusqu’en Laponie finlandaise.

Avant de se tourner vers le journalisme, il exerce divers métiers en rapport avec la terre et la nature, tels que bûcheron ou ouvrier agricole. Les thèmes écologiques ainsi que celui de la fuite sont des constantes que l’on retrouve au fil de son oeuvre.

Auteur prolifique, ses romans sont par ailleurs toujours marqués d’un réel sens de l’ironie et du burlesque.
Les premières de ses oeuvres sont plutôt grinçantes, la plus connue et semble-t-il l’une des plus appréciées est Le Lièvre de Vatanen, paru en 1975 et adapté au cinéma par deux fois, en 1979 par l’un de ses compatriotes puis en 2006 par un Français, Marc Rivière.

 
 

Mon point de vue sur  Les Mille et une Gaffes de l’ange gardien Ariel Auvinen

 

Ce roman est paru en Finlande en 2004, pour n’être traduit qu’en 2014 aux Editions Denoël.

Ceci étant, lorsque l’on consulte sur Wikipedia la liste des 35 romans édités de Paasilinna, on constate que seuls 15 d’entre eux ont été traduits en français, à des années parfois bien éloignées de la date de leur première parution.

En tout cas, belle idée que celle des éditons Denoël de publier enfin les Mille et Une Gaffes de l’Ange Gardien Ariel Auvinen : comme vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce roman. Jamais à cours d’idées pour aider son protégé Aaro Korhonen, l’ange gardien Ariel n’en rate pas une ! La moindre de ses initiatives entraîne une catastrophe, tant et si bien que le Diable lui-même enverra l’un des ses démons pour l’embaucher…

On rit, on ne s’ennuie pas une minute et l’issue du roman est finalement improbable.

Arto Paasilinna nous livre dans ce roman une vision toute personnelle du Paradis et de l’Enfer et nous explique finalement nos malchances quotidiennes par les bévues de nos anges gardiens.

Un joli roman, sans prise de tête et plein d’humour tendre comme je les aime.

En bref, je recommande !

 
 

Extraits

 

Ariel Auvinen avait été de son vivant un homme bien élevé, éduqué et cultivé. Devenu ange, après sa mort, il avait conservé son style et peut-être même gagné en glamour. Maintenant que Mlle Nuutinen était à Helsinki et avait entrepris, comme il le souhaitait, de séduire Aaro Korhonen, il tenait à lui apporter tout son concours dans cette importante entreprise.

On n’avait jamais autant besoin de corbillards, en Finlande, qu’à la fin du mois de juin.Les morts par noyade étaient nombreux, à l’occasion de la plus belle fête de l’été.L’alcool et les bagarres faisaient aussi des victimes.C’était la haute saison pour le secteur des pompes funèbres.

 
 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *