Pages Navigation Menu

Travailler en nuisette pour mieux profiter de sa vie

Interview de Céline du blog Et Hop, dans mon sac !

 

 
 

Aujourd’hui nous accueillons Céline du blog « Et hop, dans mon sac ! »… Comme son nom l’indique, son blog nous parle de tout ce que l’on peut trouver dans le « sac » de Céline, qui nous parle ainsi et principalement de livres, de bd, mais aussi de beauté et de ses réalisations tricot et crochet.
 
Je vous laisse découvrir quelle lectrice se cache derrière Céline :

 

Linette – Bonjour Céline, pour que les lecteurs comprennent qui tu es, peux-tu te présenter ?
Céline – Bonjour Linette !
Je suis Céline et j’habite à Vienne, en Isère. J’ai 37 ans, je vis en couple et j’ai deux enfants : une petite fille de bientôt 7 ans et un petit garçon de 5 ans et demi.

Dans la « vraie vie », je suis secrétaire comptable à temps partiel et en partie à la maison, depuis environ 2 ans, après avoir fait une formation par correspondance. Avant, j’ai profité d’un congé parental pour m’occuper de mes deux enfants, et ce pendant 5 ans.

Outre la lecture, activité dans laquelle j’ai replongé il y a 2 ans, après des années d’abstinence (ce n’est pas glorieux, je sais), j’adore tricoter et surtout crocheter, comme on peut le voir sur mon blog.

 

Linette – En tant que lectrice, comment te définirais-tu ?
Céline – Je suis du genre lectrice boulimique ! Si je ne lis pas un peu tous les jours, je suis en manque (sans rire).
En général, je choisis plutôt bien les livres qui sauront me plaire mais il m’arrive de me tromper dans mes choix. Cependant, je me fais fort de toujours les terminer. Par principe, par respect aussi pour le travail de l’auteur. Et puis on ne sait jamais, s’il se passait quelque chose d’intéressant à la fin… !
Je suis incapable de lire plusieurs livres en même temps. Ça me parasite l’esprit. Quand je suis dans une histoire, je suis à fond dedans, et pas dans une autre.

 

Linette – Salons du livre, rencontres avec les auteurs et séances de dédicaces … Les recherches-tu ?
Céline – Pas du tout. Il faut dire que je vis dans une petite ville, certes pas si loin que cela de Lyon, mais les occasions sont donc réduites.

 

Linette – Ton endroit favori pour lire  ?
Céline – Je n’en ai pas à vrai dire. A la maison, je suis souvent sur mon canapé et quand je suis au boulot et que j’ai un moment de calme, hop, je sors mon livre de mon sac (hé, hé, il est toujours dedans, je ne sors jamais sans!) et je lis assise sur ma chaise.
Il m’arrive également de lire assise sur un banc, au parc, tout en surveillant mes enfants qui jouent.

 

Linette  – Es-tu plutôt livre papier ou liseuse électronique ?
Céline – Sans hésitation aucune, livre papier ! Je n’ai jamais essayé la liseuse électronique et je n’en ai pas envie. Il faudrait vraiment qu’un fabricant m’en offre une à l’essai pour que, éventuellement, je mette le nez dedans ! (ce n’est pas spécialement un appel du pied… quoi que…)
De toute manière, rien ne remplacera jamais l’objet livre à mes yeux. J’aime pouvoir toucher le papier, tourner les pages réellement.
Je ne m’interdis pas de corner les pages ou éventuellement de mettre des petites notes au crayon de papier sur les livres qui m’appartiennent. Sauf pour les BD. J’aurais trop l’impression d’abîmer une œuvre d’art !

 

Linette : Comment choisis-tu tes lectures ? As-tu un genre favori ? Un auteur -vraiment- préféré ?
Céline – J’ai dit plus haut que j’avais recommencé à lire il y a environ 2 ans. Ceci, en grande partie grâce à la blogosphère que je fréquente, et dont je fais partie, depuis 3 ans.
Quand je voyais les autres blogueuses parler de leurs lectures, un, ça me filait carrément des complexes (honte à  moi qui ne lisais plus alors que je dévorais étant plus jeune!) et deux, ça me donnait tout simplement envie de lire les livres présentés.
Et à chaque fois, donc, je culpabilisais et me disais qu’il fallait absolument que je prenne le temps de m’y remettre.
Je choisis donc mes lectures en grande partie en suivant les conseils des un(e)s et des autres sur les blogs, et sur internet, plus généralement.
Il m’arrive aussi de trouver un livre au hasard à la bibliothèque, parce qu’il a été mis en évidence en tête de rayonnage.
Mon genre de livre préféré est le roman, sans hésitation, mais depuis peu, j’ai redécouvert la BD grâce à « Persepolis » de Marjane Satrapi. Depuis, je suis assez accro !
 
Je n’ai pas d’auteur – vraiment – préféré, au sens où il surclasserait tous les autres mais j’adore Emmanuel Carrère et, plus jeune, je me rappelle avoir passé de grands moments avec Ismaïl Kadaré et Gabriel Garcia Marquez (que je suis en train de relire d’ailleurs).

 

Linette – A quoi es-tu sensible lorsque tu as un livre en main ?
Céline – Dans quel sens ta question? 😉
Dans celui-ci ?…
Je suis bien sûr sensible à la couverture, à son esthétisme, et à la qualité du papier, et oui, il m’arrive d’être tentée quand l’objet est beau mais il ne faut pas se leurrer. Seuls les mots imprimés comptent au final. Le reste n’est que de la décoration.

 

Linette – Quel livre t’a le plus profondément marquée ?
Céline – Depuis que je me suis remise à lire, c’est sans hésiter « D’autres vies que la mienne » d’Emmanuel Carrère.
C’était le premier livre que je lisais de cet auteur et je suis tombée amoureuse de son style très personnel. J’ai lu d’autres de ses livres depuis et j’y ai toujours retrouvé cette façon qu’il a de s’impliquer dans ce qu’il écrit. Son écriture est vivante, elle prend aux tripes.
De plus, c’est très très bien écrit et ça fait vraiment du bien de lire de belles phrases bien construites avec un vocabulaire recherché et soigneusement choisi (oui, je suis admirative…)
 
Linette – Je te laisse nous en proposer la chronique…
Céline – Pour la chronique, je me permets de vous renvoyer vers l’article de mon blog que j’ai consacré à ce livre et qui se trouve ici.
Sachez que vous y trouverez un tsunami, du cancer, des juges d’instruction et des morts. Emmanuel Carrère explique tout au long du livre que ce qu’il a vécu, ce qu’il a ressenti, en côtoyant les personnes dont il nous expose les vies, a été une sorte de révélation pour lui. Lui, l’écrivain à la réputation égocentrique et un peu névrosée, s’est ouvert aux autres.
Ce livre déborde d’humanité et il m’a chamboulée physiquement. Tout le temps qu’a duré ma lecture, je ne pensais qu’à lui, à longueur de journée. Et il m’a poursuivie des jours après, forcément.
Il m’a fait pleurer à chaudes larmes mais il n’est pas du tout larmoyant. C’était des larmes de libération, de « c’est beau la vie », même s’il y a des drames, la mort, des enfants qui restent, on reste scotchés devant la force et la résilience de certaines personnes.
Bref, c’est une admirable leçon de vie.

 

Linette – Parlons un peu de toi et de ton site : « Et hop, dans mon sac ! » nous propose de découvrir notamment tes lectures, mais aussi tes expériences beauté  ou encore tes réalisations tricot et crochet. Pourquoi faire un blog de tout cela ?
Céline – En ce qui concerne mon blog, il s’est orienté vers mes lectures tout tranquillement depuis que je me suis remise à lire.
Mon blog était déjà en place depuis début 2009  et je m’y exprimais un peu sur tout et n’importe quoi (n’ayons pas peur de le dire!).
Puis peu à peu, j’ai ressenti le besoin d’écrire sur ce que j’avais ressenti au cours de mes lectures, de faire partager mes impressions de lectrice lambda, sans aucune autre prétention. Et c’est devenu un réel plaisir.
Mon blog s’est donc tourné naturellement vers la lecture, de plus en plus à partir de l’été dernier. J’ai en effet dû abandonner mon premier blog, Céline sur internet, victime d’un virus, pour le recréer (toujours sur la même plateforme Blogger). Et hop, dans mon sac ! est donc né et j’en ai profité pour essayer de recentrer mes thèmes.
 
Du coup, je n’ai plus vraiment envie (ou moins) d’écrire sur des sujets que j’affectionnais avant : les boucles d’oreilles, mes découvertes de « petites » créatrices homemade ou pas, et surtout les poupées waldorf (faites mains). Les articles que je leur ai consacrés sont encore la principale source de visites sur mon blog.

Je continue cependant à montrer mes réalisations au crochet (plus que le tricot) car c’est un hobby, une détente presque quotidienne pour moi. Et puis ça me permet aussi de garder encore un peu le public qui avait l’habitude de me suivre avant.

 

Je me montre aussi régulièrement sur mon blog. Je n’ai pas de problème avec le fait de rendre ma tête publique. Je ne suis pas une blogueuse mode évidemment (je n’en ai pas l’allure ni la garde-robe) mais je ne vois pas pourquoi cela serait réservé à une seule catégorie de filles, jeunes et lookées. Même pas peur de publier mes articles dans la catégorie « mode » d’Hellocoton, non mais !
Je suis une femme qui essaie de prendre soin d’elle avec les moyens qu’elle a. J’aime les habits, les chaussures et les sacs (en cuir… mama mia!) mais aussi les produits de beauté et les boucles d’oreilles et bagues (surtout en cuivre) et tout ceci fait partie de mon quotidien, au même titre que les livres.
Il est donc normal que ça se retrouve sur mon blog !
Je suis tout de même contente de l’avoir orienté principalement vers les livres car reconnaissons que les lectures ont permis de lui donner une certaine unité. Il ressemble moins à un fourre-tout ainsi !

 

Linette – Fais-tu partie de ces lectrices qui deviennent écrivain à leurs heures perdues ?
Céline – Il n’y a pas de risque de ce côté-là ! Je n’en ai vraiment pas l’envie ni le talent d’ailleurs, quoi que, il me semble que depuis que j’ai recommencé à lire (le nombre de fois où je l’ai écrit dans cette interview… pfff…), mon expression écrite s’est sensiblement améliorée.
Mais j’abuse des parenthèses, je sais.
Non, plus sérieusement, je n’en ressens pas l’envie ni le besoin et pour se dire écrivain, il savoir écrire parfaitement, ce qui est loin d’être mon cas, soyons réaliste. Écrire sur mon blog me comble parfaitement.

 

Linette – Un dernier mot pour conclure cet échange ?
Céline – Merci à toi d’avoir porté attention à mon blog, attirée que tu as été par son côté « littéraire » j’imagine. Ça me touche vraiment d’être remarquée pour cet aspect.
De mon côté, Linette, j’ai été séduite par le look de ton blog et son aspect pro.
Je me suis retrouvée dans ton « Qui suis-je ? », dans ta manière simple de voir la lecture.
Et toi aussi tu prends tes livres en photo sur ton plancher. J’adore les planchers !

J’espère ne pas avoir été trop bavarde à l’écrit.  Je suis beaucoup moins pipelette dans la « vraie vie » en fait.

 

Linette – Mais non ! Le but de ces interviews est d’échanger ! Je te remercie donc mille fois pour ta participation ainsi que pour les commentaires avisés que tu laisses régulièrement sur ce blog et qui me permettent d’avancer …

 

Je vous invite tous à visiter le blog de Céline Et hop, dans mon sac ! et à très bientôt pour la prochaine interview !

 
 

 

2 Comments

  1. Quoi!!
    Pas un seul commentaire sur ma Célinette!!
    pffffff je te jure..
    Bisous à toi

    • Eh bien, avec moi, cela fait déjà 2 commentaires 😉
      Mais ne sois pas déçu, je m’aperçois que les interviews, même si elles sont lues, sont peu commentées pour le moment …

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *