Pages Navigation Menu

Comment une maman arrondit ses fins de mois en BLOGUANT !!

Faut-il avoir la grosse tête pour être un blogueur à succès ?

 

blogueuse

Source hostingpics

Voilà qui est rare sur Lire en Nuisette, mais là j’avais besoin que cela sorte : pourquoi certains blogueurs font leur tête de noeud et snobent les « petits » qui se lancent sur la blogo ?

 
 

La blogueuse à succès à l’ego démesuré

 

Il y a quelque temps déjà, j’ai parcouru avec beaucoup d’intérêt et surtout de surprise un article « coup de g… » d’une blogueuse qui en avait marre que des débutantes s’adresse à elle et lui demande conseil, pour avoir un beau blog, recevoir des demandes de partenaires, etc, etc…

Ma première réaction : elle se prend pour qui cette minette pour se moquer (carrément) des p’tites débutantes sur la blogo ?

Ma deuxième réaction : y a -t-il des trucs intéressants dans son article ? Des idées, des conseils réels pour aider les débutantes ? Que nenni, que du flan, de la dérision, bref pas cool pour les « copines »…

Ma troisième réaction : mais pourquoi ? J’avoue que là, j’ai séché. Toute naïve, j’imaginais la blogo comme un monde un peu à part, limite bisounours, où l’on tchatche, échange des tuyaux, s’entraide… Eh bien non ! Comme dans la vraie vie, il y a de la jalousie, du « non je ne te donnerais pas mes astuces, des fois que t’y comprennes quelque chose »…Pas sympa, ce monde là !..

Mais cette blogueuse Grosse Tête, a-t-elle pensé à son « image » ? Parce que sur internet plus vite qu’ailleurs, tu as vite fait de mettre à mal ton « e-réputation » !

 
 

Le blogueur qui veut surtout pas que tu détruises son business

 

Autre exemple, plus ancien celui-là : celui du blogueur avec qui j’ai quelques échanges, un peu rudes au départ (tiens ? Mais il n’aurait pas littérralement pompé mon dernier article ?) puis plus sympathiques car nous avons plein de points communs, et puis, c’est flatteur, d’avoir inspiré un blogueur « reconnu », non ?

D’ailleurs, il a suivi la même formation au blogging que moi. Ni une ni deux, je lui propose une interview, pour qu’il parle de son ressenti sur la formation en question, pourquoi il s’est lancé dans l’envie de gagner sa vie avec son blog, tout ça tout ça, quoi… Et là oh ! surprise ! Silence radio… Je relance, une fois, deux fois (mon mail serait-il passé dans ses spams ?)… jusqu’à ce que je comprenne : le petit cachottier n’a pas du tout envie que son lectorat découvre qu’il n’a fait son blog que pour gagner un peu de sous-sous…

Vive la transparence…

 
 

La blogueuse qui te voit comme une vilaine concurrente

 

Ça, cela m’est arrivé plus d’une fois (et pas qu’avec des filles) : comme tout le monde, je me balade d’un blog à l’autre, et quand j’ai un truc à dire, je le dis, un truc intéressant bien sûr, pas un commentaire du type « merci pour cet article » mais un truc qui apporte quelque chose aux lecteurs du blog « ami ».

Quand je n’ai pas de réponse (et quand je me rappelle où j’ai laissé un commentaire), je retourne sur les blogs concernés. Eh bien figurez-vous que parfois, mes commentaires sont alors « en attente de modération » ! Promis ! je n’ai pas tenu de propos racistes, sexistes ou vulgaires (vous me connaissez). Non, j’ai juste dit un truc intéressant…

Ah ! Mais j’y pense : peut-être que la blogueuse « amie » s’est dit qu’elle me ferait de la pub si elle validait mon commentaire… En tout cas, je ne vois pas d’autres explications…

Encore ma naïveté qui me joue des tours. Parce que moi, ben je valide tous les commentaires (sauf les Spams ou des commentaires privés, entendons-nous bien…).

 
 

Les blogueurs qui ne vivent pas dans le même monde que toi…

 

Je fais référence cette fois-ci à un blogueur/vendeur de formations. J’étais alors très intéressée pour suivre l’une d’elles, mais le prix me faisait vraiment hésiter. En tant qu’ancienne responsable RH, je pensais alors que ce jeune homme avait peut-être un « agrément » qui me permettrait de faire financer cette formation par un organisme extérieur, comme un salarié classique en fait.

Je lui posais la question, persuadée qu’en tant que formateur, il avait nécessairement fait les démarches pour être agréé, et ainsi vendre encore plus de formations… Sa réponse me laissa pantoise : en gros, il me disait que si j’étais un entrepreneur motivé, je pouvais la payer, sa formation et ne pas être « assistée » dans cette démarche par un organisme extérieur… Wouaw ! Là, j’ai pris une claque et me suis clairement dit que JAMAIS je ne donnerai d’argent à cette tête de c… (oui, je suis vulgaire parfois)

 

Et pour vous, quels sont les pires défauts des blogueurs ?

 

Recherches ayant mené jusqu'ici :

  • Grosse tete (83)
  • gros tête (1)
  • image grosse tete (1)

5 Comments

  1. Je crois avoir lu cet article… Mais bon, pas sûr.
    Bref.
    Je crois qu’en premier lieu, elle voulait dénoncer que les bloggueuses débutantes veulent blogguer pour avoir des partenariats, des sponso…. Alors que, je crois, qu’en premier lieu, la motivation doit être celle de l’écriture et non celle des « cadeaux ».
    Moi, je l’ai plus vu ainsi….

    • possible que plusieurs blogueuses aient fait ce genre d’articles… Je pense que s’il ne s’agissait que de dénoncer les blogueuses « chercheuses de sponso et cadeaux », je ne l’aurais pas lu de la même manière… Mais le fond reste là : bloguer pour le plaisir d’écrire et de PARTAGER, là est l’essentiel

  2. Et bien à peu prêt dans le même genre, j’ai déjà eu affaire à un blogueur qui parle de lui en disant « nous » alors que c’est flagrant qu’il est tout seul à éditer son blog.
    A part ça, plutôt des bonnes expériences de personnes ouvertes.

  3. Le pire défaut des blogueurs ?
    Penser à ce que va leur rapporter leur prose avant de penser à ce qu’elle apporte à leurs lecteurs !

    • c’est certain ! j’essaye moi-même de ne pas tomber dans ce piège…
      Autant écrire sur des plateformes rédactionnelles, si ce n’est qu’écrire pour gagner 3 francs 6 sous !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *