Pages Navigation Menu

Comment une maman arrondit ses fins de mois en BLOGUANT !!

Une forme de vie – Amélie Nothomb

 

femme au foyer

Vous le savez sans doute, j’aime lire Amélie Nothomb : non pas que je trouve chacun de ses romans génialissimes (loin de là !) mais j’avoue être toujours piquée de curiosité à chacun de ses opus, rien que pour voir si cette fois, il me plaira !

Voici donc une chronique de Une forme de Vie, le dernier que j’ai lu de cette auteure et qui date de 2010.

 
 

Le résumé

 

Tout part d’une des nombreuses lettres que reçoit chaque jour Amélie. Elle aime lire son courrier et adore y répondre, à la main, à l’ancienne.

Un jour elle reçoit une lettre d’un soldat américain basé en Irak, qui se dit fan de ses romans et qui souffre d’un mal particulier : l’obésité.

Au fil des mois se noue entre Amélie et son soldat, une amitié toute particulière, faite de confidences pour l’un et d’encouragements pour l’autre… L’histoire se finira d’une bien drôle de manière (comme toujours dans les romans d’Amélie)

 
 

A propos de l’auteur

 

Amélie Nothomb est née le 13 août 1967 à Kobe, au Japon. Issue d’une illustre famille belge, elle voyagera beaucoup avec son ambassadeur de père.

Très marquée par la culture nippone, elle y retournera et décrira cette expérience dans Stupeur et Tremblements, Grand Prix de l’Académie française en 1999.

Ecrivain prolixe, elle publie seulement un roman par an sur les plusieurs qu’elle dit écrire.

Ses histoires sont toujours marquées par leur originalité, avec un soupçon de cruauté et abordent les thèmes chers à Amélie Nothomb : l’incohérence de l’existence, le suicide amoureux, l’autodérision (de l’écrivain).

 
 

Mon point de vue

 

Ma lecture a été faite de hauts et de bas : d’abord enchantée dans les premières pages, mon intérêt a peu à peu décru jusqu’à être de nouveau ravivé à la lecture des dernières pages.

L’histoire est originale, le soldat a des aspects loufoques et l’on se prend à avoir pitié de lui, comme le fait Amélie sans jamais le lui avouer.

Pourtant notre soldat a quelque chose de touchant, sa détresse est telle qu’il en vient à gober n’importe quoi pour faire connaître le sort des soldats en Irak et être enfin reconnu.

L’enquête que mène Amélie à la recherche de son GI qui ne lui écrit plus est aussi amusante et finit de manière tout à fait inattendue.

On pourra reprocher à l’auteure de nous parler à nouveau du thème du poids à travers celui de l’obésité, mais ne s’agit-il pas là de l’un des ses thèmes de prédilection ?

On retrouve également dans le roman une – légère – réflexion sur le métier d’écrivain, son impact sur autrui et ses responsabilités éventuelles dans la vie de ses lecteurs.

Enfin, l’écriture d’Amélie est toujours un régal, l’alternance de prose et de dialogues rend la lecture vive et quelques très jolies phrases m’ont beaucoup touchées.

En bref, j’ai franchement aimé : je suis ravie de finir ma pile de Nothomb sur celui-ci qui me laissera un excellent souvenir.

A lire !

Si vous souhaitez en savoir plus, rendez vous ici !

 
 

Extraits

 

 Il faut manger pour vivre, paraît-il. Nous, nous mangeons pour mourir. C’est le seul suicide à notre disposition.

On rencontre quelqu’un, en personne ou par écrit. La première étape consiste à constater l’existence de l’autre : il peut arriver que ce soit un moment d’émerveillement. A cet instant, on est Robinson et Vendredi sur la plage de l’île, on se contemple, stupéfait, ravi qu’il y ait dans cet univers un autre aussi autre et aussi proche à la fois.

Il y a une jouissance que rien n’égale : l’illusion d’avoir du sens.

 
 

Recherches ayant mené jusqu'ici :

  • résumer une forme de vie amelie nothomb (2)
  • amelie nothomb tee shirt (1)
  • un forme de vie amelie notom (1)

One Comment

  1. Bonjour,

    Merci beaucoup pour la présentation de ce livre. Je n’ai lu qu’un seul roman d’Amélie Nothomb (Métaphysiques des tubes) et j’avoue avoir été charmée par son style d’écriture et ce récit.

    Je pense qu’Une forme de Vie sera mon prochain Nothomb.

    A très bientôt. 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *